Question de priorité pour les socialistes

A l’ouverture de la séance, Claude Bartolone, a commencé son discours en citant les noms des 17 victimes des attaques à Charlie Hebdo, Montrouge et l’hypermarché casher de la Porte de Vincennes.

Puis chaque président de groupe politique s'est ensuite exprimé tour à tour avant l'intervention de Manuel Valls

Bruno Le Roux, président du groupe PS de l'Assemblée nationale, a affirmé que la priorité était de "combattre les amalgames. Les filières jihadistes, on verra après".

Publié dans La gauche au pouvoir