Laurent Fabius assure que le Qatar ne finance pas le terrorisme

Source : nouvelobs.com - Par Thomas Guénolé - Politologue

Invité au micro de RTL le 21 janvier 2015, Laurent Fabius a assuré que le Qatar ne finançait pas le terrorisme :

"Nous avions fait faire par nos services des enquêtes précises qui ont montré que ce n'est pas exact."

Pour Thomas Guénolé, politologue, c'est un mensonge éhonté et totalement incompréhensible.

Et d’ajouter :

"S'il était avéré que les choses changent, nous changerions nos modes de relations. Mais il n'est pas question, n'y d'accuser injustement, ni si peu que ce soit d'être complaisant avec le terrorisme qui est notre adversaire."

  

Il faut être clair : Laurent Fabius a menti. Fabius ne peut pas ignorer...

Laurent Fabius ne peut pas ignorer que, le 8 octobre 2012 sur "C dans l’air", Louis Caprioli, ancien sous-directeur de la lutte contre le terrorisme à la DST, a déclaré publiquement ceci :

"Des Français vont en Tunisie s’entraîner dans des camps djihadistes tunisiens financés par le Qatar, ou en Libye, notamment dans la région de Derna, où des gens s’entraînent avant d’aller faire le djihad en Syrie."

Laurent Fabius ne peut pas ignorer que, le 8 octobre 2012 dans un entretien à "La Dépêche du Midi", Yves Bonnet, ancien directeur de la DST, a déclaré publiquement ceci :

"Il y a aussi le problème de l’argent qui est alloué par des pays salafistes."

Puis, plus précis :

"On n’ose pas parler de l’Arabie saoudite et du Qatar, mais il faudrait peut-être aussi que ces braves gens cessent d’alimenter de leurs fonds un certain nombre d’actions préoccupantes."

Il ment sur les responsabilités qataries

Laurent Fabius ne peut pas ignorer que le 4 mars 2014, David Cohen, sous-ministre des Finances pour le terrorisme et le renseignement financier, a publiquement constaté ceci : le Qatar et le Koweït laissent opérer sur leur territoire les collecteurs de fonds du terrorisme. http://iipdigital.usembassy.gov/st/english/texttrans/2014/03/20140305295480.html

Laurent Fabius ne peut pas ignorer que le 30 septembre 2014, dans la revue de référence "Foreign Policy", un article d’investigation d’Elizabeth Dickinson expose ceci : en Syrie, le Qatar a directement financé les combattants islamistes parmi les plus radicaux jusqu’en 2013 ; et depuis 2013, il sous-traite ce financement. http://foreignpolicy.com/2014/09/30/the-case-against-qatar/

Laurent Fabius ne peut pas non plus ignorer que le Qatar est sponsor notoire du Hamas. Pour mémoire, à son article 9, la charte de ce mouvement armé palestinien islamiste prévoit la mise en place d’une théocratie. Or, dans une interview accordée à CNN le 25 septembre 2014, il a été demandé à l’actuel émir du Qatar si son pays continuerait à soutenir le Hamas. http://edition.cnn.com/2014/09/25/world/meast/qatar-emir/

L’émir a répondu ceci :

"Nous soutenons l’ensemble du peuple palestinien. Nous pensons que le Hamas est une composante très importante du peuple palestinien."

Façon alambiquée, mais tout de même claire, de répondre "oui".

Bref, quelques jours à peine après les funérailles des victimes des attentats, Laurent Fabius a menti sur les responsabilités qataries dans le financement du terrorisme. Reste à se poser une question très brève et très simple : pourquoi ?

Comment la gauche caviar trahit le peuple

Les banlieues françaises de Daech

Source: Causeur.fr
Auteur : Fabrice Balanche


Après ce vendredi noir, je ne vois pas comment le gouvernement français va pouvoir continuer à dire “ni Daech ni Bachar” et rester aligné sur les puissances sunnites du Moyen-Orient. Les terroristes ont été formatés par l’idéologie salafiste sponsorisée par l’Arabie Saoudite, indirectement financés par le Qatar et autres “donateurs privés”, soutenus militairement par la Turquie, pays par lequel ils transitent sans problème. Les intellectuels islamo-gauchistes nous expliqueront que c’est la faute à Bachar Al-Assad car s’il avait quitté le pouvoir en 2011, la Syrie serait aujourd’hui une démocratie laïque (bien sûr, on les croit sur parole). Si Bachar Al-Assad n’existait pas, il faudrait l’inventer car il résume pour toute une classe intellectuelle française l’origine du mal.

Lire la suite

Un tyran dictateur à l’Élisée

Le président iranien Rohani invité en France en novembre par Hollande


Le président iranien Hassan Rohani a été invité par son homologue français François Hollande à se rendre en France en novembre, a déclaré mercredi le chef de la diplomatie française Laurent Fabius, en visite en Iran. "Je suis porteur d'une invitation de la part du président de la République française au président iranien à se rendre en France, s'il le veut bien, au mois de novembre", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.

"Si j'avais à résumer en deux termes le sens et l'état d'esprit dans lequel j'accomplis cette visite, je dirais le respect et la relance", a déclaré Laurent Fabius, premier chef de la diplomatie française à se rendre en Iran en 12 ans. "Nous sommes deux grands pays indépendants, la France respecte l'Iran, sa culture, son rôle dans l'histoire (...) et ses souffrances, je pense aux souffrances qui ont été éprouvées pendant la guerre Iran-Irak", entre 1980 et 1988, a-t-il ajouté.

Lire la suite

Contrôle fiscal à Médiapart : Edwy Plenel va-t-il lâcher des dossiers en représailles?

Panique dans le Camp de la Justice : Médiapart se voit réclamer plus de 4 millions d’euros par l’administration fiscale, à régler sans délai à l’exception des pénalités de 40% sur le montant initialement dû au fisc. Edwy Plenel, avec le sens de la mesure qu’on lui connaît, a donc publié un article – librement accessible, car certaines infos méritent d’être connues au-delà des abonnés – dans lequel il s’indigne vigoureusement de cette injustice et n’hésite pas à évoquer un complot contre son média qui gênerait par son indépendance autoproclamée.

Ce rebondissement n’est que la suite du feuilleton fiscal de la TVA sur la presse en ligne. Médiapart dénonçait avec d’autres journaux d’information en ligne l’inégalité entre la TVA de 2,1% appliquée à la presse imprimée et le taux de 19,6 puis 20% appliqué à son équivalent en ligne. Cette discrimination paraissait effectivement injuste, et l’on ne pouvait même pas invoquer la mauvaise santé financière de la presse papier pour défendre le taux réduit étant donné que la presse en ligne se porte en moyenne plus mal financièrement. Sur le fond on peut donc donner raison à Médiapart et aux journaux en ligne payants, ce que même le gouvernement a fini par faire en faisant voter par le parlement une loi pour ramener la TVA sur la presse en ligne au taux réduit de 2,1% en février 2014.

Source : contrepoints.org

Lire la suite

Sacrée Lucette

François Hollande s'est invité jeudi chez une retraitée de Vandoeuvre, en Lorraine, pour y prendre le café. Une visite minutieusement préparée.

Le café était préparé par la mairie, les tasses prêtées par la mairie, tout comme les chaises et les fleurs. Jeudi 29 octobre, à l'occasion d'un déplacement en Lorraine, François Hollande en a profité pour faire une pause-café chez Lucette Brochet, ancienne infirmière à la retraite, résidant à Vandoeuvre-lès-Nancy.

Sauf que cette visite aux allures improvisées, relevaient en réalité d'une véritable mise en scène. La journaliste de BFMTV Salhia Brakhlia est allée voir Lucette Brochet, qui lui a raconté la préparation de cette rencontre. "Une dame de la mairie est venue avant, pour faire mon ménage", évoque ainsi Lucette, proche du maire socialiste de la ville. Elle ajoute:

"Mardi, des gens sont venus, de l'Elysée, pour me poser des questions, pour savoir ce que je devais dire et ne pas dire. Je voulais dire qu'il s'occupait beaucoup d'immigrés et pas beaucoup des clochards qui crèvent dans la rue, mais ça, il ne fallait pas que je le dise".
Tasses à café de la mairie

Lors de sa visite, le président lui a posé les mêmes questions que les conseillers de l'Elysée qui avaient préparé la rencontre. Le matin même, des employés de la mairie étaient venus apporter des chaises. Le café servi à François Hollande avait été préparé à la mairie "dans des thermos", précise encore Lucette Brochet.

Même les tasses provenaient de la mairie, qui avait également apporté un bouquet, à poser sur la table de la salle à manger. Cette visite demeure pourtant pour la retraitée une belle expérience. "C'était génial, je suis tombée sous le charme de monsieur le Président", sourit-elle.

Comment François Hollande est intervenu dans les affaires judiciaires

Vous souvenez vous?

Moi président de la République, je ferai fonctionner la justice de manière indépendante,...hum

Le documentaire de Canal+ revient sur les petites et les grandes manœuvres de l'Élysée pour ralentir ou accélérer le rythme des affaires.

C'est une enquête inédite sur l'affrontement que se livrent François Hollande et Nicolas Sarkozy qui sera diffusée ce soir sur Canal+ dans l'émission Spécial Investigation. Une plongée dans les coulisses les moins reluisantes de l'Élysée, devenu le théâtre d'une guerre de l'ombre entre les futurs rivaux de la présidentielle de 2017. « Car depuis 2012, ils n'ont jamais cessé de penser à la revanche », rappelle le documentaire.

Lire la suite

Myriam El Khomri, la ministre socialiste du Travail

Myriam El Khomri: "je suis sereine"

Myriam El Khomri a dévoilé mercredi sa réforme du Code du travail, qualifiée de "révolution" par Manuel Valls, et pour laquelle le gouvernement se donne deux ans. La réécriture du Code devrait aboutir à une réforme du temps de travail, mais sans remise en cause des 35 heures.

 

La politique pénale : Bilan

 

Il faut voir la vidéo! Affolant! Il semblerait que la ministre de la Justice Christiane TAUBIRA et le Premier ministre Manuel VALLS n'aient pas apprécié les critiques du Général SOUBELET, numéro trois de la gendarmerie, à l’encontre de la politique pénale, lors de son audition à l’Assemblée nationale. L’homme a été remplacé hier, et mis au placard.

Le tort du Général SOUBELET ? Avoir critiqué la politique pénale de Christiane TAUBIRA. On a du mal à en croire ses oreilles ! Soutenez-le, c'est nous qu'il défendait !!! ... Il semble que cela doit circuler car n'est-ce pas ce que nous subissons tous les jours ? Voilà ce qui explique parfaitement les résultats tronqués des chiffres de la délinquance en France. Voici la vidéo très courte mais tellement édifiante du général 4 étoiles de la Gendarmerie Nationale qui n'a fait que dire une vérité flagrante sur la politique en matière judiciaire.

Plus d'articles...